Contenu du cours

Le  contenu d’ un cours de karaté

La séance commence dès que l’on a revêtu son karatégi et noué sa ceinture.
noeud-ceinture-karate.png
Le pratiquant salue toujours avant de monter sur le tatami avant de procéder au reï  (le salut général rituel),l’ ensemble des pratiquants alignés face au Kamiza (le mur des portraits) et au maître.  Le Reï est réalisé  assis ou debout et marque le début du cours.


1/ La partie échauffement
Cet échauffement est composé  de multiples exercices « cardios », de renforcement musculaire et d’étirements permettant de préparer les organismes à l’effort et à la pratique du karaté.

Résultat de recherche d'images pour "etirement karate"


2/ Les différents exercices

a) Les Kihons

Cet exercice consiste à répéter les techniques pieds/poings de bases seul et en déplacement sur une ligne selon les directives du Maître.  L’équilibre, la technique et la précision des gestes doivent être recherchés lors de ces exercices.

Le kihon peut être réalisé avec un partenaire, l’un jouant le rôle de Tori (attaquant) et l’autre le rôle de Uke (défenseur) à tour de rôle : cet exercice est appelé  Kihon Ippon Kumite .


b)
Les Katas

Kata en japonais peut se traduire par « moule ou forme ».  Il permet donc au pratiquant d’essayer de se couler dans cette forme qui fera de lui un karatéka . Cet exercice reprend les techniques travaillées dans les kihons mais réalisées dans différentes directions et selon un ordre bien précis et qui simule un combat contre un ou plusieurs adversaires imaginaires.  Il existe 26 katas « shotokan » classés en trois catégories : les katas de bases, avancés et supérieurs. Chacun possède ses spécificités à découvrir tout au long de sa formation.

A noter que tous les katas débutent par un mouvement de blocage qui symbolisent  l’idée que le karaté est un art basé sur la défense .


c) Les Bunkaïs

Cet exercice se fait à deux et sert à démontrer les enchaînements exécutés dans les katas. Le bunkaï est donc la mise en application des katas.


d) Le Kumité

Kumite se traduit par « combat » et permet aux pratiquants de s’affronter au cours d’un assaut libre où la règle absolue est le contrôle total de la force de ses coups afin de ne pas blesser son partenaire. Lors de cet exercice les deux partenaires démontreront leur maîtrise des techniques de karaté en utilisant toute leur connaissance afin de toucher les points sensibles ( tête, thorax notamment …) .


Le cours se termine parfois par un retour au calme à base d’étirements et toujours par le salut rituel comme au début de la séance. Évidemment, le pratiquant salue toujours avant de quitter le tatami